Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations : copie à corriger !

logo-unsa-t-campagne-2014.jpg Faisant suite à l’examen de la caté­go­rie C fin avril dans le cadre de la négo­cia­tion Fonction publi­que « par­cours pro­fes­sion­nels, car­riè­res, rému­né­ra­tions » (PPCR), le gou­ver­ne­ment a exposé, le 5 mai, ses pro­po­si­tions concer­nant les caté­go­ries B et A.

Dans le contexte du gel du point d’indice depuis 2010 et donc de la baisse conti­nuelle du pou­voir d’achat des agents, pour l’UNSA Territoriaux - qui par­ti­cipe à la négo­cia­tion PPCR au sein de l’UNSA Fonction Publique - les pro­po­si­tions gou­ver­ne­men­ta­les se situent à la limite de la pro­vo­ca­tion.

En effet, en plus des grilles, il convient d’impu­ter la part de l’indem­ni­taire qui passe dans l’aug­men­ta­tion d’indice pro­posé (3 points pour les C – 5 points pour les B – 7 pour les A) ce qui peut se tra­duire dans la réa­lité par une non – aug­men­ta­tion ; seuls les agents n’ayant pas de régime indem­ni­taire pour­raient en tirer béné­fice…

Enfin, concrè­te­ment, la sup­pres­sion d’une échelle pour les caté­go­ries C, c’est 1 point de plus et 26 ans au lieu de 22 ans avec l’allon­ge­ment des car­riè­res !

Pour l’UNSA Territoriaux, la sup­pres­sion d’une échelle - qui pour­rait appa­raî­tre comme posi­tive - est en vérité contra­riée par l’allon­ge­ment des car­riè­res et acces­soi­re­ment par la sup­pres­sion de l’avan­ce­ment à durée mini­mum.
Donc, pour sortir de l’impasse, l’UNSA Territoriaux pro­pose l’avan­ce­ment à minima pour tous en accé­lé­rant la vitesse de pas­sage d’une échelle à l’autre. Voilà bien les deux leviers qui pour­raient rendre accep­ta­ble la sup­pres­sion d’une échelle. Mais, le gou­ver­ne­ment sai­sira-t-il cette solu­tion équitable ?